, 5 raisons pour abandonner QDLS

Premiérement, un vitesse de transfert bien moins rapide qu’un fichier classique de l’ifs , en moyenne on mesure des temps de transferts 2,7 fois plus lent sur du ftp .

Deuxièmement, un lien fort avec SNA.
Vous devez être inscrit à la directory SNA pour y accèder.
Vous devez utiliser des commandes spécifiques pour toutes les opérations de manipulation, copie, mise en place de droits, sauvegarde etc…

Troisièmement, une codification très particulière, le nom doit être composé 8 caractères, un point et 3 caractères, les fichiers sont codés en ANSI, qui a l’heure de l’unicode semble bien pauvre.

https://fr.wikipedia.org/wiki/American_Standard_Code_for_Information_Interchange

Quatrièmement, de nombreuses restrictions qui apparaissent au file du temps et qui posent des problèmes inutiles

Sur le montage des partages
https://www.ibm.com/support/pages/node/637657

Lié à SMB2 en version 7.3
https://www.ibm.com/support/pages/cannot-save-files-office-qdls-smb2-enabled

Cinquièmement, ce n’est pas le sens de l’histoire et comme SNA en générale , par exemple Anynet ne fonctionne plus en 7.4.
IBM qui poliment indique que c’est stabilisé, mais nul doute que le débranchement n’a jamais été aussi près.

Conseil : Commencez à analyser son utilisation et envisagez sereinement une migration dans l’iFS semble une bonne alternative, et avec un peu d’organisation c’est moins compliqué qu’on le pense …