, Comparer le niveau de ptf entre 2 systèmes ibmi

Pour comparer les niveaux de PTF de 2 partitions, vous pouvez utiliser ARE (logiciel 5733ARE).
Mais vous allez devoir l’installer et le paramétrer.

Mais si vous ne l’avez pas installer vous pouvez utiliser Navigator for i.

l’instance admin de htpp doit être démarré sur votre partition
Voici comment faire, vous devez vous connecter avec un profil qui iosyscfg mimnimum.

à l’url http://votresys:2004

Une fois connecté vous devez définir vos systèmes distants ou groupe de systèmes.

Après vous allez utiliser l’interface graphique

en choisissant le système à contrôler

il est conseillé de ne pas appliquer mais de faire un ipl sur le systéme cible

Vous pouvez choisir les produits

si vous êtes à jour vous obtenez cela

Rappel

Pour envoyer un groupe de ptf sur un systéme distant vous devez envoyer la description de la PTF, mais aussi les savf necessaires

, ACS sous Chromebook

Vous nous avez demandé plusieurs fois, si on pouvait installer et faire fonctionner ACS sur un Chromebook.

Donc nous avons fait une RFE chez IBM qui a été refusée .

Nous avons donc décider de faire un test par nous même

prerequis avoir un chromebook à jour avec un processeur x86 en 64 bits

installer Linux, vous pouvez laisser tout les paramètres par défaut
après l’installation, lancer l’explorateur de fichier
Aller dans l’onglet ‘Linux fichiers’
vous devez y extraire le fichier ZIP d’ACS
Vous devez maintenant installer JAVA
par exemple ‘sudo apt install openjdk-11-jre’
Aller dans Linux_Application (‘cd Linux_Application’)
exécuter la commande : ‘./install_acs_64’
suivre le processus classic de setup (sélectionner les options nécessaires)
une fois l’installation terminée, quitter le terminal
Chercher IBM dans les application
Si présent, tout est bon
Sinon redémarrer le ChromeBook

Ca peux paraitre compliquer comme ca, mais c’est relativement simple en réalité et ca prend moins d’une heure.

Nous avons donc testé pendant une demie journée le travail sur ce terminal.

Voici ce qu’on a constaté


Le lancement est un peu long
Pas de touche Fx sur le clavier vous devrez les mettre en incrusté dans votre session
Pas de clic droit
Des comportements d’affichage assez particulier en cas de perte de focus.


Ma ca reste tout à fait utilisable.

Conclusion :


Ca fonctionne et sur un poste pour une utilisation occasionnelle c’est tout à fait acceptable

Merci à Clément pour ces tests

, , Comment administrer vos sessions NODEJS

Rappel

Nodejs est disponible en open source sur l’ibmi
vous pouvez l’installer à partir de l’option de ACS
Outils / Gestion des modules open source

Pour savoir si le produit est installé sur votre machine vous devez taper.
/QOpenSys/pkgs/bin/node -v
Si NODEJS est installé vous aurez la version installée qui s’affiche

Pour lancer une session nodejs, vous devez indiquer l’adresse ip et le port d’écoute
webserver.listen(port, ip)

L’astuce qui va vous simplifier la vie c’est de passer le port en paramètre, ce qui vous permettra de lancer plusieurs sessions du même scripte.

Pour lancer votre session nodejs avec votre scripte vous devez passer la commande suivante :

/QOpenSys/pkgs/bin/node votrescripte.js votreport

Pour réaliser ceci un scripte nodejs recoit un tableau d’argument
0 = node
1 = votre scripte
2 = premier paramètre dans votre cas le port

Pour le récupérer dans votre scripte vous devez indiquer

port = process.argv[2] ;

Vous pouvez lancer autant de scripte que vous le voulez en gérant le port à chaque lancement !

Quand vous soumettez une session nodejs, il lance plusieurs travaux

NODE2999 QSECOFR BATCH ACTIF
QP0ZSPWT QSECOFR BATCHI ACTIF
QZSHSH QSECOFR BATCHI ACTIF

Le plus simple serait donc de tout isoler dans un sous système pour gérer, les sessions, le démarrage et l’arrêt de l’environnement

Nous avons réalisé une console qui permet de gérer tous ces aspects, vous pouvez trouver le source de cette console à l’adresse suivante :

https://github.com/Plberthoin/PLB/tree/master/GNODE

Avec sql service vous pouvez administrer ses sessions

SELECT
* FROM TABLE(QSYS2.ACTIVE_JOB_INFO( JOB_NAME_FILTER => ‘xxx*’,
SUBSYSTEM_LIST_FILTER => ‘yyy’)) X
where job_type = ‘SBS’

xxx racine des travaux soumis

yyy sous système de votre environnement

Ci dessous quelques site web qui peuvent vous aider .

https://www.ibm.com/developerworks/ibmi/library/i-running-node-js-web-app-trs/index.htmlhttps://www.ibm.com/support/pages/node/1127733https://developer.ibm.com/components/ibm-i/articles/i-native-js-app-ibmi-with-nodejs/

, , , IDE IBMi , une alternative à RDI

Vous n’avez pas forcément le budget pour acheter RDI , mais vous voudriez éditer vos sources avec un outil un peu plus FUN que SEU.

Voici un produit qui peut vous permettre de réaliser vos modifciations.

il sagit de ILEditor est un produit open source que vous pouvez télécharger ici

https://worksofbarry.com/ileditor/#cta

Nos tests

l’installation est très simple


la prise en main est très simple aussi, vous définissez vos systèmes, ils doivent être accessibles en ODBC et FTP , attention FTP est réglé en auto il vaudra mieux essayer PASV


l’interface est classique
Vous pouvez Browser vos membres sources
Vous pouvez paramétrer vos options de compile

Les plus qu’on aime
Il est interfacable avec ACS pour l’émulations 5250 et system debugger …
Vous avez une option Object Diagram qui permet de modéliser rapidement vos applications , ne rêvez pas ce n’est par parfait mais c’est utilisable et pratique.


Un comparateur de source simple et efficace
Un interfaçage avec git qui permet des clones locaux et des pushs par la suite

En résumé

Si vous faites beaucoup RPG en mode FREE , peu de CL (pas d’invite)
C’est un très bon produit.
Pour le reste, du code colonné, des clp, des includes il y a quelque lacune.

Mais c’est un produit gratuit et parfaitement opérationnel merci à ceux qui le proposent , et un petit don s’impose quand vous le pouvez

Divers

On a également testé rpgnextgen qui n’a plus évolué depuis 2012 et qui semble un peu dépassé

Vous pouvez également regarder du coté de ILEditor2 à l’adresse suivante https://ileditor.dev/ , un peu plus complet mais payant