Vous êtes nombreux à nous solliciter sur une difficulté récurrente liée au débogage : comment déboguer un programme pour lequel le source n’est pas sur la machine, et qui n’a pas été compilé avec la vue *LISTING

Pour RPG : CRTBNDRPG/CRTRPGMOD … DBGVIEW(*ALL ou *LISTING)

Pour rappel :

  • DBGVIEW(*SOURCE) : le source n’est pas inclus dans l’objet compilé, i lest recherché sur le système lors du débogage
  • DBGVIEW(*LISTING) : le source est inclus dans l’objet compilé. Si le membre source est présent lors du débogage, il est affiché, sinon c’est le source inclus dans l’objet compilé qui est affiché

Il est évidemment bien plus pratique d’indiquer DBGVIEW(*ALL ou *LISTING) pour permettre le débogage.

Vous distribuez vos objets programmes et ne souhaitez pas que vos clients puissent accéder au source ? Il est possible de crypter le source embarqué : lors du débogage, vous devez saisir la clé correspondante pour afficher le source !

Pour changer de vue source (équivalent F15 dans STRDBG), clique droit dans le source, changer la vue …

 

Revenons maintenant à notre cas : vous compilez avec DBGVIEW(*SOURCE) et vous envoyez vos programmes sur un autre système (production, recette/UAT …). Lorsque vous souhaitez déboguer vos programmes en production, impossible d’avoir le source, et donc de faire quoi que ce soit d’intelligent !

Vous pouvez bien sur envoyer le source ….

 

Mais RDi vous permet de déboguer un programme sur une machine de production, tout en accédant au source sur la machine de développement, voir sur votre machine Windows (Linux/Max pour ceux qui souhaitent) !

 

C’est assez simple :

–          Dans RDi, assurez-vous de disposer d’une connexion RSE au système de production et d’une autre connexion au système de développement

–          Evidemment, vous devez savoir où (bibliothèque, fichier …) se trouve le source

Lancez le débogage sur votre machine de production. L’écran suivant s’affiche, le membre source étant introuvable sur ce système :

Cliquez sur « Editer le chemin de recherche des fichiers source … », puis sur « Ajouter… » :

Puis « Fichier source IBM i » :

Sélectionner la connexion RSE correspondant à la machine de développement, puis dérouler les bibliothèques pour sélectionner la bibliothèque/fichier source correspondant, puis OK :

Le source s’affiche, vous pouvez déboguer normalement !

 

La technique peut s’appliquer également si lors de votre process de développement les membres source sont déplacés d’une bibliothèque (développement/version) à une autre (référentiel).

 

Vous avez le source sous forme de fichier texte sur votre machine ? Pas de soucis, vous pouvez également l’indiquer :

 

On peut alors déboguer :

 

Limitations :

–          Impossible d’indiquer le nom du membre source : ne fonctionne pas avec les renommages

–          les includes/copy, coloration, etc …