, 5 Choses (avancées) sur la gestion des mots de passe

Voici quelques informations, un peu plus sensible sur la gestion des mots de passe.

1) Mot de passe SST


Pour accéder aux outils de maintenance système (SST), vous devez avoir un profil crée (CRTSSTUSR) et votre profil IBMi devra avoir le droit *SERVICE
vous pouvez ensuite lancer une session SST par STRSST

2) Mot de passe i netserver


I netserver gère son propre contrôle de mot de passe identique pour accéder à vos partages.
vous avez sans doute déjà reçu des messages CPIB682 qui indiquent que l’utilisateur est désactivé pour Netserver
pour le réactiver vous pouvez passer par Navigator For i ou utiliser l’API QZLSCHSI
exemple ici

https://www.ibm.com/support/pages/node/684479

3) Contrôler un mot de passe


Par la commande CHKPWD sur le profil en cours , monmsg CPF2300 à traiter
Par API QSYGETPH, plus d’information, sur le site https://www.ibm.com/support/knowledgecenter/ssw_ibm_i_74/apis/QSYGETPH.htm
exemple
PGM PARM(&userid &passwrd &STS)
/* Paramètres*/

DCL VAR(&USERID) TYPE(CHAR) LEN(10) /* input */

DCL VAR(&PASSWRD) TYPE(CHAR) LEN(10) /* input */
DCL &STS *CHAR 01 /* output */

/* Variables de travail / DCL VAR(&ERRORCODE) TYPE(CHAR) LEN(272)
DCL VAR(&MSGID) TYPE(CHAR) STG(DEFINED) LEN(7) DEFVAR(&ERRORCODE 9)
DCL VAR(&HANDLE) TYPE(CHAR) LEN(12)

/* Récupère le handle */

CHGVAR VAR(&ERRORCODE) VALUE(X’0110′) CALL QSYGETPH (&USERID &PASSWRD &HANDLE &ERRORCODE X’0000000A’ X’FFFFFFFF’) /* test message d’erreur */
If (&MSGID *ne ‘ ‘) THEN(Do)
CHGVAR VAR(&STS) VALUE(‘1’)
SNDPGMMSG MSGID(CPF9897) MSGF(*LIBL/QCPFMSG) +
MSGDTA(&MSGID *BCAT ‘Erreur contrôle de +
mot de passe’) MSGTYPE(ESCAPE) ENDDO ELSE CMD(DO) CHGVAR &STS VALUE(‘0’) SNDPGMMSG MSGID(CPF9897) MSGF(LIBL/QCPFMSG) +
MSGDTA(‘Mot de passe correct pour le +
profil ‘ !! &USERID) MSGTYPE(*COMP)
ENDDO
ENDPGM

4) Supprimer le mot de passe
Certain utilsateurs ne servent pas à ce connecter et il peut être important de leurs enlever celui c’est le cas des profils de QSRV et QSRVBAS par exemple !
pour réaliser cette opération vous devez faire un chgusrprf en indiquant le paramètre PASSWORD(*NONE)

5) Rendre un mot de passe utilisateur sans être *SECADM


par défaut un utilisateur ne peut modifier que son mot de passe
pour qu’un utilisateur puisse rendre un mot de passe, on peut faire un programme en adoption de droit par rapport à un profil qui lui a *SECADM
exemple
commande
CMD PROMPT(‘Changement PWD Utilisateur’)
PARM KWD(USRPRF) TYPE(NAME) LEN(10) MIN(1) + PROMPT(‘Profil utilisateur’)

programme

PGM PARM(&USR)

DCLPRCOPT USRPRF(OWNER)
/* paramètres */
dcl &usr *char 10
/* variables de travail */
dcl &usre *char 10
CHKOBJ OBJ(&USR) OBJTYPE(*USRPRF)
monmsg cpf9801 exec(do)
SNDUSRMSG MSG(‘Profil,’ *BCAT &USR BCAT ‘inexistant’) + MSGTYPE(INFO)
RETURN
enddo
RTVJOBA USER(&USrE)
CHGUSRPRF USRPRF(&USR ) PASSWORD(&USR ) +
PWDEXP(YES) STATUS(ENABLED)
monmsg cpf0000 exec(do)
SNDMSG MSG(‘Modification de passe impossible pour +
l »utilisateur’ *BCAT &USR *BCAT ‘demandée +
par’ BCAT &USRE) TOMSGQ(HSTLOG)
RETURN
enddo
SNDMSG MSG(‘Mot de passe pour l »utilisateur’ *BCAT +
&USR *BCAT ‘réinitialisé par’ BCAT + &USRE) TOMSGQ(HSTLOG)
endpgm