Quelques informations sur l’IPL de votre Partition

IPL (initial program load) et en réalité le Reboot dans d’autres environnements.

A quelle fréquence doit on faire un IPL? Voici quelques informations.

Un IPL n’est plus sytématique pour la reconstruction des adresses temporaires.
Un IPL efface le cache SQL ce qui peut être pénalisant pendant la phase de profiling de votre partition
Un IPL est nécessaire pour appliquer les PTF.
Faire un IPL pour appliquer les PTFs tous les mois semble un bon compromis mais …

Vous pouvez planifier un redémarrage de votre machine par l’intermédiaire d’une valeur système, QIPLDATTIM

Vous devez indiquer la date au format QDATFMT de votre machine + l’heure de redémarrage.

Le principe, vous arrêtez votre partition par ==>PWRDWNSYS Restart(*No) et le redémarrage sera effectuée à la date et l’heure planifiée dans la valeur QIPLDATIM.

Vous avez un menu qui peut permettre de gérer votre planning d’arrêt redémarrage ==>Go POWER qui aide à réaliser un planning.

Cette option ne sera pas utiliser sur les partitions de prod, ou il vous faudra jongler entre l’indisponibilité, la présence de votre cache SQL et l’application des PTFs .

Mais vous avez des dizaines de partitions qui tournent en permanence pour rien et qui pourraient être arrêtées , au moins les week-end voir les périodes de vacances ou autres … Pensez à la planète.

Vous avez une valeur système QIPLSTS qui vous donne des informations sur le dernier IPL


0=IPL manuel à partir du panneau opérateur ou de la HMC
1=IPL automatique après rétablissement du courant, la valeur QPWRRSTIPL devant être à OUI
2=IPL relancé par PWRDWNSYS avec restart *yes
3=IPL selon date et heure planifier par la valeur système QIPLDATIM
4=IPL à distance

Remarque
On peut tester également regarder la valeur système QABNORMSW qui indique l’état du précédant IPL
0=Normal
1=Anormal

Vous avez une valeur système QIPLTYPE, qui sert à définir le type d’IPL à effectuer


0=IPL sans contrôle opérateur
1=IPL sous contrôle opérateur avec les outils de maintenance en mode dédié (DST)
2=IPL sous contrôle opérateur, console en mode de débogage
Cette valeur est généralement à 0

Vous avez une valeur système méconnue QPWRDWNLMT,

Elle est réglée par défaut à 900 secondes
C’est la durée maximale de PWRDWNSYS *IMMED , Si vous voulez une vrai arrêt immédiat il faut mettre cette valeur

à 0.
Sauf cas exceptionnel, on ne touche pas à cette valeur sur une partition de prod.

Vous pouvez gérer vos attributs d’IPL par la commande
==>CHGIPLA

voici quelques options interessantes de cette commande

RESTART()

*SYS
Le système d’exploitation est relancé. Le matériel est redémarré uniquement si une PTF requérant un

redémarrage matériel doit être appliquée.

*FULL
Tout le système, y compris le matériel, est redémarré, il est préférable d’indiquez cette valeur, si vous

avez un ptf firmware à appliquer à partir de votre partition.

HDWDIAG()

*MIN
Les diagnostics de matériel minimaux sont exécutés.

*ALL
Tous les diagnostics de matériel sont exécutés, à mettre suite un probléme …

CPRJOBTBL()

*NONE
Les tables de travaux ne sont pas comprimées à l’IPL.

*NEXT
Les tables de travaux sont comprimées pendant l’IPL suivant. Cette valeur sera réinitialisée avec la
valeur *NONE une fois la compression de la table de travaux démarrée.

*NORMAL
Les tables de travaux sont comprimées au cours des IPL normaux uniquement.

*ABNORMAL
Les tables de travaux sont comprimées au cours des IPL anormaux uniquement.

*ALL
Les tables de travaux sont comprimées au cours de tous les IPL

Cette valeur sert à comprimer les tables de travaux que vous vous voyez dans la commande DSPJOBTBL
Il faut de temps en temps mettre *NEXT qui indiquera de compresser au cours du prochain IPL , valeur repassera à

*NONE après

Sinon vous pouvez mettre *ALL qui peut augmenter le temps d’IPL mais vous assurera une table des travaux à jour.

Compléments

Si vous indiquez un IPL de type normal (QIPLTYPE 0) l’IPL va démarrer un sous système indiqué dans la valeur système QCTLSBSD, le plus souvent QCTL se sous système lancera un programme à démarrage automatique qui est indiqué dans la valeur système QSTRUPPGM, il peut être important de regarder ce programme qui traîne souvent des choses obsolètes.